La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.) d’un local pour des raisons de confort (bureaux, maisons individuelles) ou pour des raisons techniques (laboratoires médicaux, locaux de fabrication de composants électroniques, blocs opératoires, salles informatiques).

 

Les principales caractéristiques modifiées, contrôlées ou régulées sont :

 

  • le degré de pollution de l'air ambiant (local à traiter) : renouvellement, soit par extraction forcée de l’air hors du local, soit par introduction forcée d'air neuf (air extérieur) dans le local, soit par renouvellement partiel de l'air ambiant pollué (adjonction d'un caisson de mélange).

  • la température de l'air, modification en fonction des saisons (chauffer ou réfrigération),

  • le degré d'hygrométrie de l’air traité, humidification ou déshumidification,

  • la teneur en poussières de l’air : traitement par filtration de l'air soufflé ou repris,

  • le maintien permanent des conditions intérieures (la régulation).

  • Alors que le chauffage et l'élévation du degré d'humidité relèvent de techniques maitrisées depuis longtemps, réfrigérer et déshumidifier l'air nécessitent des techniques mises en œuvre plus récemment, entre autres avec l'invention du réfrigérateur au 19ème siècle. La climatisation relève essentiellement de la technique des pompes à chaleur et se trouve de plus en plus associée dans un même appareil, un "climatiseur réversible" (réfrigération l'été, chauffage d'appoint l'hiver)

 

Les différents systèmes de climatisation

Il existe dans le domaine du génie climatique plusieurs types de systèmes que l'on peut classer en trois catégories :

 

  • les centrales unizones,

  • les centrales multizones,

  • les systèmes autonomes.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CONCEPT GLOBAL SOLUTION

Appel

Email